La tessiture de la scie

  1. La tessiture de la scie : question .

La tessiture de la scie est un sujet  de controverse.

  •  La tessiture de la scie. Sur un piano : la note de l’extrême aigu  a droite est aigrelette . La note basse a gauche est presqu’inaudible . Sur une harpe la note la plus aiguë  c’est un « tic » décevant .Sur une guitare on n’arrive pas a faire chanter la corde de mi dans l’extrême aigu. Sur la scie on a la mème chose: on doit martyriser la scie pour obtenir une note sur- aigüe , qui sera faible et peu agréable puisque métallique, et appuyer et insister sur l’archet pour sortit une note très grave. Est ce que ces notes extrêmes sont « normalement  » jouables dans un morceau ? Si on le considère alors on peut dire ma scie couvre 3 octaves ou même 4 n’ayons pas peur . Sinon il faut rester plus modeste et parler de 2.5 octaves pratiques sonores , jouables et agréables . Certes la performance sera moins glorieuse, en avouant une tessiture plus modeste, mais plus conforme a la pratique de l’instrument. Il reste qu’on peut toujours faire des progrès et trouver un acier et surtout des dimensions, une épaisseur de l’acier et un rapport longueur /largeur qui feront gagner en sonorité soit dans les basses soit dans les aigus soit dans les 2 . C’est faisable. De même on peut rechercher un acier qui ait un son plus ample et moins métallique dans les aigus .C’est faisable: que celui qui a des idées sur ces sujets me le dise : je suis intéressé et accepte de dépenser temps et argent sur ce sujet …et même de chercher a résoudre ces interrogations en cherchant dans les nœuds et les ventres  la meilleure tessiture de la scie .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *