Fabrication de scie musicale

Structure d’ une scie musicale

Fabrication  de scie musicale. Une scie musicale est une plaque de tôle qui chante. Ou un trapèze en métal qui produit des sons. Ou un trapèze en acier qui, soumis à une contrainte et au frottement d un archet vibre et produit des sons. Ou un trapèze de forme équilatérale ou de forme angle droit qui produit des notes de musique. Ou un xylophone aux barrettes solidaires et de nombre infini .
Fabriquer une scie. Voici les 6 données qu’ il faut maitriser : la qualité de l’acier, la découpe, la largeur en base, la largeur en pointe, la longueur totale, la fixation dans la poignée.
Certaines scies comportent des dents : ce sont de fausses dents car elles ne sont pas affutées et n’ont aucun rôle dans la sonorité, elles sont là pour le folklore. Une scie est munie d’ une poignée et d’un archet de violon et d’une manette d’ inflexion. L’ensemble est dans une housse de transport et de protection. Voir la page scie musicale achat.

Quel acier ?

Fabrication de scie musicale : suite. Il n’existe pas à ma connaissance d’étude sur la sonorité de l’acier. Il existe beaucoup d’ études sur les vibrations qui s’expriment par des formules fort compliquées. Pour résumer, c’est un acier allié dit acier à ressort qui sort de laminoir. L’épaisseur est de 0.8 mm et là il s ‘agit d’un acier souple, ou mieux d’ un acier de 0.9 mm d’épaisseur, ou bien enfin d’un acier de 1 mm d’épaisseur. Il se trouve qu’il est difficile en France de trouver un acier de 0. 9 mm. On peut donc utiliser un acier de 1 mm d’épaisseur. Les dimensions sont : en base de 17 ou 18 cm et en pointe de 4 cm. Ce sont des dimensions modernes qui semblent être les limites de l’instrument. Faire une base supérieure à 18 cm dans la recherche de basses ? Non, l’acier refuse de vibrer : on n’a pas de son. Faire une pointe inférieure à 4 cm pour créer des aigus ? Non, les aigus sortent mal, il faut martyriser la scie, le son est faible et trop métallique, désagréable à l’oreille. Un mystère : je me suis heurté à un fait précis : certains aciers donnent des sons mêlés, discordants, parasites. Pourquoi  ? 

La longueur totale poignée incluse doit être inférieure à 1 mètre. Au  delà de 1 mètre la scie est trop longue, trop souple, elle fait ce qu’elle veut elle vous échappe : on doit déployer le bras et la main de façon fatigante. 

Découpe de l’acier.

On achète l’acier sous forme de rouleaux ou de plaques. On a déterminé une forme de scie. Il s’agit donc de découper la scie. L’usage donné par le brevet Keller est de découper l’acier en suivant les lignes de laminage visibles sur le métal. Autrement dit la découpe se fait dans le sens du laminage. Cette contrainte fait qu’on a une perte de matière. Tant pis. La découpe peut être faite mécaniquement au moyen d’un massicot. Avec un massicot le travail est lent, et la découpe laisse un champ affuté. Mieux vaut faire la découpe sur un plan laser. La découpe par  laser est rapide, fiable, propre. Et elle permet en plus d’imprimer sur l’ acier une marque, un dessin, une description, un symbole de votre choix . Et aussi de percer les 3 ou 4 trous qui permettront de fixer une poignée en bois. La découpe se termine par un ébarbage manuel des chants. Remarque  : pourquoi dans le sens du laminage ? Et si on essayait une découpe transverse à 90 degrés ? Et comment les lames d’un xylophone sont elles découpées ?  

La poignée.

 Ensuite vient la poignée. La poignée permet de se saisir de la scie. En effet les doigts du joueur forment tache sur le métal donc on évite de saisir la scie à pleine main. Le même brevet Keller dit que l’ajustage scie -poignée doit être extrêmement précis, hermétique. Il s’agit d’introduire la lame de métal dans une fente très précise, et de la riveter en 3 points ceci pour éviter des résonances ou la création de sons parasites.

En général la poignée est vernie ce que je critique car le verni rend la poignée glissante entre les cuisses. Le rôle de la poignée est de maintenir la scie entre le cuisses du joueur. Elle doit donc être large, épaisse non glissante  afin de ne pas choir, le tout pour un bon maintien. On peut  regretter  que la plupart des poignées ressemblent à des poignées de scie égoïne. Elles sont trop petites, ne tiennent pas entre les cuisses. Bravo pour le folklore mais zéro pour l’ efficacité. Voir scie musicale achat  .

 L’archet

C’est un archet de violon ou un archet de violon enfant ou un archet de violoncelle. Un archet bon marché suffit. Si vous avez un archet de violon couteux attention vous risquez de l’ abimer sur ces chants métallique. Un archet en crins de nylon suffit. Un archet usé qui a perdu ses crins suffit. Les crins doivent être enduits de colophane de violon pour une accroche sur le métal.

fabrication de la scie musicale découpe du métal

La manette d’inflexion

C’est un bras de levier facilitant la flexion  de la pointe. Elle est indispensable pour éviter la douleur dans l’index et le pouce gauches. La manette est une pièce de bois dur un peu ouvragée. Elle se place en pointe de la scie soit par simple encliquetage soit par une vis. Il est vrai que sur le web on voit de nombreux joueurs qui imprime la flexion par la force du pouce et du poignet et n’utilisent pas de manette de flexion. C’est  un effort  inutile. Si vous n ‘avez pas de manette de flexion, et que la  scie comporte un trou à la pointe il suffit d’introduire un tourne vis pour faire manette de flexion.

La housse

La housse est en nylon pour le rangement ou le transport, elle stocke la scie la colophane et l’ archet. Elle est aussi une protection contre l’ humidité. En effet la scie rouille facilement et même si la rouille n’affecte pas la sonorité elle est laide et difficile à éliminer.

fabrication de scie musicale housse nylon fantaisie

6 réflexions au sujet de « Fabrication de scie musicale »

  1. Bonjour,

    Je redécouvre par hasard la scie musicale, ayant vu quelques prestations à la télévision il y a très longtemps…..
    Je suis musicien autodidacte et pratique plusieurs instruments à petit niveau. Je compose également de la musique méditative.
    J’ai deux questions à vous poser :
    1 – La scie musicale est-elle d’un apprentissage difficile ?
    2 – Vous parlez de lame qui rouille. Est-il possible de faire une scie musicale en acier inox afin d’éviter la rouille ?
    Je vous remercie pour ces réponses.

    Bien cordialement,

    Jacques

    1. Bonjour ! je vs réponds . Apprentissage 3 étapes prise en main il faut une bonne heure pour faire une gamme meme maladroite . Puis ensuite les progrès sont tres rapides spectaculaires meme en on arrive en une dizaine d heures échelonnées a faire un travail correcte sur une mélodie lente . La” perfection ” est ensuite longue mais personne ne vous l exigera sauf vous meme . Je n utilise pas un inox mais la rouille n est pas un pb pour quelqu’un dun peu soigneux . Mon tel 0663428322 . Cordialement ; gilles

      1. Bonjour,

        Je vous remercie beaucoup pour vos réponses. Pensez-vous qu’un acier inox pourrait altérer la sonorité ou bien préférez-vous un acier standard pour une question de coût ?
        Bien cordialement,

        Jacques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *